couloir-sombre:

Son contact me rendait vivante. J’ai gâchée tout ce temps, j’ai gâchée tant de temps. On a toutes les deux abandonnées. Mais sans elle, je tombe dans le noir, ainsi que dans les profondeurs dont je ne pourrais jamais revenir. Elle était ma force. Maintenant, il ne reste plus que des souvenirs. Aujourd’hui, mon seul souhait est sa présence.